La Fondation se réengage avec Action contre la Faim pour une nouvelle mission à Madagascar

La Fondation du Paris Saint-Germain renforce son engagement avec Action contre la Faim en participant pour la deuxième année consécutive au financement d’un de ses programmes de lutte contre la malnutrition.

Après une intervention en République Centrafricaine la saison dernière qui a permis de tester plus de 80 000 enfants et d’en soigner plus de 4 000, le club s’engage aujourd’hui dans le Grand Sud de Madagascar.

Le Paris Saint-Germain s’est engagé à hauteur de 80 000 Euros sur un programme spécifique d’Action contre la Faim à Madagascar, dans le District de Toliara II, jusqu’en décembre 2020.

L’aide apportée par la Fondation du Paris Saint-Germain vise à renforcer le système de santé et l’accès aux soins pour prévenir et prendre en charge la malnutrition tout en inculquant les bonnes pratiques sanitaires au sein des foyers de la région.

L'insécurité alimentaire chronique touche toutes les régions de Madagascar. Le phénomène de réchauffement climatique « El Niño », le plus puissant en 35 ans, a aggravé la situation : la sécheresse qui en découle a entraîné des récoltes insuffisantes, des pertes de bétail, des taux élevés d'insécurité alimentaire conduisant à une situation d'urgence. Toliara II fait partie des districts les plus touchés avec, en mai 2018, 37% de sa population nécessitant une action urgente pour protéger ses moyens de subsistance et réduire les déficits alimentaires.

Sabrina Delannoy, Directrice adjointe de la Fondation du Paris Saint-Germain a déclaré : « Suite à une volonté de notre Président Nasser Al-Khelaïfi, la Fondation du Paris Saint-Germain a pris une orientation très internationale depuis la saison dernière et nous développons aujourd’hui nos actions auprès de populations en souffrance dans le monde. L’année dernière, la Fondation du Paris Saint-Germain s’est rendue en République Centrafricaine, à Bangui, pour financer un premier programme à caractère humanitaire d’Action contre la Faim. Ce dernier a permis de soigner plus de 4 000 enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère. Pour la deuxième fois consécutive, nous nous appuyons sur l’expertise d’Action contre la Faim pour intervenir à Madagascar alors qu’une crise nutritionnelle et sanitaire déchire cette île depuis de nombreuses années. Nous souhaitons apporter notre contribution pour lutter ensemble, soulager la souffrance, rehausser et maintenir la dignité humaine dans les communautés affectées par ces chocs. »

« Action contre la Faim est heureuse de pouvoir bénéficier encore une fois de la contribution de la Fondation du Paris Saint-Germain qui va lui permettre de continuer ses activités auprès des populations les plus vulnérables du Grand Sud de Madagascar et notamment aux alentours de Tuléar. Dans cette région, nous développons notamment des projets de renforcement du système de santé, de sécurité alimentaire et d’accès à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement pour prévenir et prendre en charge les cas de malnutrition. Chaque année ses projets bénéficient à près de 130 000 personnes », a expliqué Jean-François Riffaud, Directeur général d’Action contre la Faim.

 

À propos d’Action contre la Faim :

Créée en 1979, cette association est une organisation non-gouvernementale internationale de lutte contre la faim dans le monde. Sa mission est de sauver des vies en éliminant la faim par la prévention, la détection et le traitement de la sous-nutrition, en particulier pendant et après les situations d’urgence liées aux conflits et aux catastrophes naturelles. Action contre la Faim est aujourd’hui un acteur majeur de la lutte contre la faim dans le monde. Structurée en réseau international, l'organisation mène une réponse coordonnée, dans près de 50 pays. Sa priorité est d’agir concrètement sur le terrain et témoigner sur le sort des populations. Parce que les causes de la faim sont multiples, sa réponse est multisectorielle et s’appuie sur une forte expertise.